Accueil Qui sommes-nous ? Historique Partenaires Liens Pour venir Contact

 Hors festival 

 Séances mensuelles 
 Autres manifestations 

 Le festival 

 Le dépliant 

 Les films 
 Agenda 
 Les invités 
 Animations 
 Avec les écoles 
 Billetterie 
 Restauration 

 Éditions précédentes 

 Photos 
 Revue de presse 
 Festival 2016 
 Festival 2017 
 Retour au festival 2018 
Facebook

© Festival de La Biolle, 2010-2017

 

du 6 au 11 nov. 2018

34è édition


Le samedi 10 nov. 2018 à 20h30 à la Salle de l'Ebène

NUL HOMME N'EST UNE ĂŽLE 

Documentaire de Dominique Marchais, en VO ss-titrĂ©e

France - 2018 - 1h36

Résumé

Le titre du film provient d’un poème de John Donne (début du 17ème siècle) : "Nul homme n’est une île, un tout, complet en soi ; tout homme est un fragment du continent, une partie de l’ensemble... "
"Nul Homme n’est une île" est un voyage en Europe, de la Méditerranée aux Alpes, où l’on découvre des hommes et des femmes qui travaillent à faire vivre localement l’esprit de la démocratie et à produire le paysage du bon gouvernement. Des agriculteurs de la coopérative le Galline Felici en Sicile aux architectes, artisans et élus des Alpes suisses et du Voralberg en Autriche, tous font de la politique à partir de leur travail et se pensent un destin commun.
Le local serait-il le dernier territoire de l’utopie ?

affiche

Les échos de la presse

"À côté de tous les discours anxiogènes sur la mondialisation et sur l'impuissance des Etats et des politiques, "Nul homme n'est une île" apporte une note d'espoir mesurée." Les Inrockuptibles
"Un plaidoyer pour le développement de l'intelligence collective, un manifeste pour de nouveaux modes de gouvernance, notamment en Europe." Positif
"La singularité du film tient à sa manière de placer ses questionnements sous les auspices d’une pensée et d’une vision esthétiques." Cahiers du Cinéma

Le choix du Festival

Une réflexion roborative sur la bonne gouvernance.

Rencontre et échange

Le film sera accompagné par Christine Seghezzi, la réalisatrice d’ "Histoires de la plaine" car elle a été collaboratrice artistique de Dominique Marchais pour "Nul homme n’est une île".