Accueil Qui sommes-nous ? Historique Partenaires Liens Pour venir Contact
 

du 6 au 11 nov. 2018

 Hors festival 

 Séances mensuelles 
 Autres manifestations 

 Le festival 

 Le dépliant 

 Les films 
 Agenda 
 Les invités 
 Animations 
 Avec les écoles 
 Billetterie 
 Restauration 

 Éditions précédentes 

 Photos 
 Revue de presse 
 Festival 2016 
 Festival 2017 
 Retour au festival 2018 
Facebook

© Festival de La Biolle, 2010-2017

 4002 spectateurs pour le 34ème festival 


2492 festivaliers et 1510 élèves invités pour les 4 séances scolaires !

Un résultat serré pour le Prix du Public qui a été attribué au documentaire écolo vivifiant de Sébastien Majonchi "Les chemins de travers" qui, à travers la rencontre avec 6 citoyens ordinaires des monts du Lyonnais, montre qu’une autre façon de vivre et de consommer est possible, loin des hypermarchés mais proche des gens.
Le Prix du Jury a été décerné à "La guerre des moutons", un beau documentaire de Franck Serre qui traite avec beaucoup de justesse et de sensibilité de la transmission des exploitations dans la campagne normande et de la concurrence entre les éleveurs des prés salés.
Beaucoup de rencontres intéressantes avec les invités qui ont accompagné les films !
Avec Fabien Rabin, le réalisateur de "Trait de vie", un documentaire dépaysant et réjouissant sur des paysans indépendants d’esprit qui ont fait le choix de la traction animale pour être plus autonomes et en accord avec leurs choix de vie.
Bel échange également avec Cécile Iordanoff, la réalisatrice d’ "Un hiver avec les garçons", un film émouvant qui raconte comment les bénévoles ayant accueilli des migrants déplacés dans leur commune rurale du Quercy ont été bouleversés par cette expérience.
Le débat a été animé avec Habib Ayeb, le réalisateur de "Couscous, les graines de la dignité", un documentaire qui donne la parole à des petits paysans tunisiens et aborde la question de la dépendance alimentaire de la Tunisie.
Les spectateurs ont beaucoup apprécié l’éclairage que Christine Seghezzi, a apporté sur son film "Histoires de la plaine" qui raconte l’histoire tragique d’un village argentin ravagé par la culture intensive du soja.
La réalisatrice savoyarde Mathilde Syre dont quatre courts-métrages ont été programmés a expliqué son projet "La vie des hauts" qui consiste à diffuser de courts reportages valorisant des initiatives citoyennes locales avec un réseau de cinémas art et essai de proximité engagés dans le développement culturel local.
Jacques Morel, enseignant en économie de l’aquaculture et des pêches et Henri-Georges Brun, président de la Maison de l'Europe d'Albertville et de la Savoie ont beaucoup aidé à mieux comprendre "Des lois et des hommes", un documentaire retraçant le long combat d’un petit pêcheur insulaire d’Irlande contre les institutions européennes.
Les spectateurs ont été beaucoup touchés par les fictions au programme : "Woman at War", un film islandais épatant et "Seule la terre", une émouvante histoire sur la naissance d’un amour entre deux hommes dans une ferme du Yorkshire.
"Mandarines" une fable humaniste sur l’absurdité des conflits interethniques a été très bien accompagnée par Daniel Frison, un professeur de cinéma.
Le festival s’est terminé avec "Les gardiennes", le beau film de Xavier Beauvois qui rend hommage aux femmes de la campagne pendant la Grande Guerre.
Les écoliers du canton se sont régalés avec les 3 films qui leur étaient offerts et les élèves de 5ème des collèges d’Albens et de Grésy avec "Wall-e", le film d’animation qui leur était proposé.
Les festivaliers ont beaucoup apprécié également "Voyage en Asie sur la route du lait", la belle expo photo de Colette Dahan et Emmanuel Mingasson qui retrace leurs rencontres laitières au fil d’un long périple vers l’Est.

De nouveau donc cette année, preuve a été faite que pouvait être organisé un festival de cinéma de qualité sur la thématique de la ruralité et qu’il existait des spectateurs pour ce type de rencontre.

Image_1
Franck Serre, le réalisateur
de "La guerre des moutons"
Prix du Jury.


Voir la liste des prix décernés par le Festival depuis 2015.

Image_2
Remise du Prix du Public
à l’équipe du film
"Les chemins de travers".


Pour avoir plus de détails
sur le 34ème festival,
voir en page Festival 2018 :
Le festival, Photos et Revue de presse.


Pour la 35ème édition, l’association du festival est repartie à la recherche de nouvelles pépites de cinéma pour étonner, interpeller et émouvoir les spectateurs.

Elle vous propose aussi chaque mois des films avec Cinébus et d’autres projections au fil de l’année.

Voir les manifestations hors festival.

34è édition