Accueil Qui sommes-nous ? Historique Partenaires Liens Pour venir Contact
 

du 6 au 11 nov. 2019

 Hors festival 

 Séances mensuelles 
 Autres manifestations 

 Le festival 

 Le dépliant 

 Les films 
 Agenda 
 Les invités 
 Animations 
 Avec les écoles 
 Billetterie 
 Restauration 

 Éditions précédentes 

 Photos 
 Revue de presse 
 Festival 2017 
 Festival 2018 
 Retour au festival 2019 
Facebook
jingle

© Festival de La Biolle, 2010-2017

 4613 spectateurs en 2019 pour le 35ème festival 


3018 festivaliers et 1595 élèves invités pour les 4 séances scolaires !

Un résultat serré pour le Prix du Public qui a été attribué à "Femmes de la terre", un très beau documentaire de Jean-Pierre Vedel où des éleveuses de l’Aveyron de plusieurs générations parlent de leur vie, de leurs combats et de leurs espoirs. Un bel hommage aux femmes de la campagne !
Le Prix du Jury a été décerné au documentaire de Lionel Roux "Les bergers du futur" qui filme magnifiquement des jeunes aspirants bergers en formation et montre la modernité du monde pastoral.

Beaucoup de rencontres intéressantes avec les invités qui ont accompagné les films !
Avec Violaine Labrusse et Gilbert Loreaux qui ont présenté leur court métrage "J’ai même rencontré des paysans heureux" sur un agriculteur bressan passé au bio.
Avec Nathalie Lay, la réalisatrice de "La ferme d’Emilie" et Emilie Jeannin, l’éleveuse engagée du film qui s’est lancée dans un long combat pour créer un camion abattoir mobile.
Un bel échange également avec Gaspard d’Allens, l’auteur de "Main basse sur nos forêts" et André Collas, un ingénieur ONF retraité qui ont accompagné "Le temps des forêts", un documentaire de François-Xavier Drouet sur la malforestation en France.
Pour "Le pays aux pieds d’argile", un beau documentaire sur les marais salants de Guérande et les paludiers qui y travaillent, trois invités étaient présents : Nicolas Ploumpidis, le réalisateur, Alexandre Berger, le producteur du film et Pascal Donini, un paludier de Batz-sur-Mer.
Marine Allard et Lucie Assemat, deux des trois jeunes réalisatrices de "Ni les femmes ni la terre!", un documentaire sur les mobilisations de formidables combattantes d’Argentine et de Bolivie accompagnaient leur film.
Les spectateurs ont beaucoup apprécié la rencontre avec Ariane Doublet, la réalisatrice de "Green boys", un film porteur d’espoir qui met en scène avec beaucoup de douceur et de délicatesse l’amitié qui se noue entre un jeune migrant guinéen de 17 ans accueilli dans un petit village normand et un jeune français de 13 ans. Adrien Costaz, qui représentait le festival Migrant’Scène en Savoie participait également au débat et a pu parler de l’accueil des jeunes migrants en Savoie.
Christophe Boula, le distributeur de "Petite forêt" a raconté son coup de cœur pour ce film délicieux et sa rencontre avec la réalisatrice coréenne.
"Au nom de la terre", le film poignant d’Edouard Bergeon était accompagné par le réseau Solidarité Paysans des Pays de Savoie qui a pu expliquer comment il pouvait aider des agriculteurs en difficulté.
Après la projection de "Sans toit ni loi", Daniel Frison, un professeur de cinéma, a passionné les festivaliers en évoquant l’œuvre et le style d’Agnès Varda.
Les spectateurs ont été beaucoup touchés par les fictions au programme : "Viendra le feu", "Sibel", "Mjolk, la guerre du lait" et "Sami, une jeunesse en Laponie".
Le court métrage "Paysan" a été apprécié pour sa forme originale.
Après "Le grand bal", le documentaire de Laetitia Carton, le festival s’est terminé joyeusement avec un mini bal folk animé par des musiciens du groupe "La Gigouillette".
Les écoliers du canton et les collégiens d’Entrelacs et de Grésy/Aix se sont régalés avec les 4 films qui leur étaient offerts.
Les festivaliers ont pu admirer également "Instants de lieux", une suite de dessins au fusain d’Edith Théoleyre.

De nouveau donc, preuve a été faite que pouvait être organisé un festival de cinéma de qualité sur la thématique de la ruralité et qu’il existait des spectateurs pour ce type de rencontre.

Image_1
Jean-Pierre Vedel,
le réalisateur de
"Femmes de la terre"
Prix du Public.


Voir la liste des prix décernés par le Festival depuis 2015.

Pour avoir plus de détails sur
le 35ème festival,
voir en page Festival 2019 :
Le festival, Photos et Revue de presse.


Pour la 36ème édition, l’association du festival est repartie à la recherche de nouvelles pépites de cinéma pour étonner, interpeller et émouvoir les spectateurs.

Elle vous propose aussi chaque mois des films avec Cinébus et d’autres projections au fil de l’année.

Voir les manifestations hors festival.

35è édition