Accueil Qui sommes-nous ? Historique Partenaires Liens Pour venir Contact
 

du 6 au 11 nov. 2019

 Hors festival 

 Séances mensuelles 
 Autres manifestations 

 Le festival 

 Le dépliant 

 Les films 
 Agenda 
 Les invités 
 Animations 
 Avec les écoles 
 Billetterie 
 Restauration 

 Éditions précédentes 

 Photos 
 Revue de presse 
 Festival 2017 
 Festival 2018 
 Retour au festival 2019 
Facebook
jingle

© Festival de La Biolle, 2010-2017

 SÉANCES MENSUELLES CINÉBUS 


  Salle Pierre Granger Ă  l’Ebène 



Mercredi 22 mai à 18h30 : FIN DU MOI, DÉBUT DU NOUS, une chronique de Jean-Claude Allard sur le groupe des Gilets Jaunes du rond-point d’Alby sur Chéran.
J-C Allard l’a filmé pendant 3 mois du 17 novembre 2018 au 17 février 2019. Il donne à voir de l’intérieur la vie de ce rond-point devenu un vrai lieu de vie et d’échanges.
Loin des émeutiers et des casseurs, ce film nous montre comment peut se construire l’utopie d’un monde meilleur sur l’un de ces lieux improbables que sont devenus les ronds-points.
Le photographe savoyard militant sera présent pour accompagner son film.

Mercredi 22 mai à 20h30 : J’VEUX DU SOLEIL, le documentaire de Gilles Perret et François Ruffin qui raconte leur road-movie dans le pays pendant une semaine pour rencontrer des Gilets Jaunes.
À chaque rond-point en jaune, c'est comme un paquet-surprise qu'on ouvrirait. Qu'est-ce qui va en sortir ? Des rires ou des larmes ? De la tendresse ou de la colère ? De l'art ou du désespoir ? Les deux compères nous offrent des tranches d'humanité, saisissent cet instant magique où des femmes et des hommes, d'habitude résignés, se dressent et se redressent, avec fierté, avec beauté, pour réclamer leur part de bonheur.
"Un documentaire sensible et coloré, débordant d’humanité." Les Fiches du Cinéma

Mardi 4 juin à 17h30 : LA PETITE FABRIQUE DES NUAGES, cinq courts-métrages poétiques pour partir à la conquête du ciel. Pour les enfants à partir de 4 ans.
Vu d’en bas ou vu d’en haut, le ciel est toujours le théâtre de spectacles extraordinaires. Que l’on soit un oiseau migrateur, un lémurien explorateur, un chasseur d’étoiles ou une petite tortue de terre, il est toujours temps de rêver, la tête dans les nuages !

Mardi 4 juin à 20h30 : L’ADIEU À LA NUIT, le dernier film d’André Téchiné. Muriel est folle de joie de voir Alex, son petit-fils, qui vient passer quelques jours chez elle avant de partir vivre au Canada. Intriguée par son comportement, elle découvre bientôt qu’il lui a menti. Alex se prépare à une autre vie. Muriel, bouleversée, doit réagir très vite…
Un drame poignant, traité avec subtilité et magnifiquement interprété par Catherine Deneuve et le jeune Kacey Mottet Klein.

Image_1

Image_2

35è édition