Couverture du livre
Pas d’exposition cette année

Mais présentation d’une anthologie consacrée aux paysannes.

Les plus silencieuses d’entre les femmes, dit d’elles l’historienne Michèle Perrot ; cette anthologie les montre dans leur grandeur et leurs servitudes, leur force et leur détermination, l’âpreté et les joies de leur existence de paysannes.

Josiane Gonthier est fille de paysans savoyards ; ses études de Lettres et son engagement féministe l’ont conduite à s’intéresser aux représentations que la littérature donne des femmes de la terre.
Ce recueil rassemble 38 textes choisis dans des œuvres françaises et étrangères, rédigées par des autrices et auteurs tantôt illustres, tantôt méconnus ou inconnus du grand public. Un cahier de photographies sur les paysannes de la Savoie et de l’Ain ainsi que des données chiffrées concernant les agricultrices en France et dans le monde complètent l’ouvrage.
De l’Antiquité au XXIe siècle, les paysannes – qui ne constituent pas moins du quart de la population mondiale – ont inspiré des portraits parfois cruels, tendres ou drôles, rêveurs ou révoltés. Mais d’une vérité toujours saisissante, voire inquiétante. Avec Marguerite de Navarre, Victor Hugo, George Sand, Gustave Flaubert, Amélie Gex, Marcel Proust, Colette, William Faulkner, Nazim Hikmet, Marguerite Duras, Agota Kristof, Aki Shimazaki et les autres, c’est un univers rural, à la fois familier et campé sur ses secrets, qui révèle sa part invisible : les femmes.

L’ouvrage est préfacé par Marie-Hélène Lafon, romancière, nouvelliste et essayiste que le festival a eu le plaisir d’accueillir lors de sa 33e édition.

Pendant toute la durée du festival, dans le hall d’entrée de l’Ebène, vous pourrez découvrir l’ouvrage et échanger avec Josiane Gonthier.

Elle présentera son livre le mercredi soir 11 novembre avant la projection de « L’installation » en compagnie de son éditeur.

Josiane Gonthier, née à Aix-les-Bains, est professeure agrégée de Lettres modernes. En 1983, elle a rejoint la Présidence de la République où elle a servi sous les deux mandats du Président François Mitterrand. Elle a poursuivi sa carrière dans les instances françaises puis internationales de la Francophonie. Elle a contribué à de nombreuses publications portant sur la langue française et sur les femmes.

Josiane est une fidèle spectatrice du Festival de La Biolle.
En 2017, elle a accepté d’ouvrir la journée consacrée à Marie-Hélène Lafon en lui posant des questions sur son œuvre.
En 2018, elle a fait partie du Jury du festival.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Ceux-ci sont nécessaires pour une bonne navigation sur le site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer