Projections pendant le festival

Des films de qualité, adaptés à chaque cycle d’enseignement sont offerts aux écoliers et aux collégiens du secteur. Des lycéens sont aussi invités au festival.

Difficile en novembre d’accueillir en toute sécurité des écoliers de différents groupes scolaires.

Le festival invitera donc les élèves des écoles maternelles et élémentaires le printemps prochain si la situation sanitaire s’est améliorée.

Une seule séance sera organisée pendant le festival pour les élèves du collège Jacques Prévert à qui nous projetterons Yao, une comédie dramatique de Philippe Godeau.

Des lycéens invités au festival

Des élèves des lycées agricoles de Poisy et de La Côte Saint-André vont assister à deux documentaires Champ de luttes, semeurs d’utopie et Douce France.

Le générique du festival

Chaque année également, le festival offre un atelier de réalisation à des enfants ou des jeunes pour créer un générique.

C’est une classe de l’école des Ires de Mognard/Epersy qui devait le réaliser en avril avec Yann Bertin, l’animateur des ateliers Cinébus. L’atelier n’a pu avoir lieu avec le confinement et a dû être décalé.

Le générique qui sera tourné début 2021 sera donc présenté lors de la 37ème édition du Festival.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
Ceux-ci sont nécessaires pour une bonne navigation sur le site.

Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer