Les folies fermières

Dimanche 13 novembre à 16h

Une comédie positive sur fond de malaise paysan

Synopsis

David, jeune paysan du Cantal, vient d’avoir une idée : pour sauver son exploitation de la faillite, il va monter un cabaret à la ferme. Le spectacle sera sur scène et dans l’assiette, avec les bons produits du coin. Il en est sûr, ça ne peut que marcher ! Ses proches, sa mère et surtout son grand-père, sont plus sceptiques.

Le film s’inspire de l’histoire vraie de David Caumette, un éleveur bovin du Tarn qui a créé un dîner-cabaret dans sa ferme.

Cette comédie séduit par ses dialogues, son rythme et sa galerie de personnages attachants, des tendres qui se dissimulent derrière le paravent de la rudesse.

La Croix

Ce “feel good movie” à la française est une belle contribution à la lutte menée contre le mal-être du monde agricole.

Bande à part

Rencontres et échanges

Le festival a le plaisir d’accueillir le réalisateur Jean-Pierre Améris.

Diplômé de l’IDHEC, Jean-Pierre Améris, après avoir réalisé trois courts métrages remarqués, a mis en scène son premier long métrage « Le bateau de mariage » qui a été programmé en 1993 au festival de La Biolle.
Il a ensuite réalisé de nombreuses fictions pour le cinéma et la télévision. Après « Les aveux de l’innocent » qui a reçu plusieurs prix au festival de Cannes en 1996, il a été notamment l’auteur de « C’est la vie », « Poids léger », « Les émotifs anonymes », « Marie Heurtin », « Profession du père ».