Accueil Qui sommes-nous ? Historique Partenaires Liens Pour venir Contact

 Hors festival 

 Séances mensuelles 
 Autres manifestations 

 Le festival 

 Le dépliant 

 Les films 
 Agenda 
 Les invités 
 Animations 
 Avec les écoles 
 Billetterie 
 Restauration 

 Éditions précédentes 

 Photos 
 Revue de presse 
 Festival 2016 
 Festival 2017 
 Retour au festival 2018 
Facebook

© Festival de La Biolle, 2010-2017

 

du 6 au 11 nov. 2018

34è édition


Le vendredi 09 nov. 2018 à 20h30 à la Salle de l'Ebène

COUSCOUS, LES GRAINES DE LA DIGNITÉ 

Documentaire de Habib Ayeb, en VO ss-titrĂ©e

Tunisie - 2017 - 0h57

Résumé

Le couscous, avec ses différentes "recettes", constitue la base alimentaire de l’ensemble des populations du Maghreb.
Le film se concentre sur les conditions politiques, sociales, économiques et écologiques de fabrication et de préparation du couscous et démontre comment la question de l'alimentation est en fait au cœur de la question de la dignité humaine individuelle et collective.
Sans la souveraineté alimentaire de la Tunisie, la dignité, qui est une demande de la Révolution de 2011, n’est qu’un abus de langage.

affiche

Les échos de la presse

"Une invitation à un débat ouvert, sérieux et collectif sur les politiques de dépendance alimentaire poursuivies par tous les gouvernements de la Tunisie." Cinéma tunisien
"Un remarquable hommage aux petits paysans qui résistent à l’agriculture massive et aux semences "douteuses" qui viennent de l’étranger." La Presse de Tunisie
"Un film essentiel qui permet de relire le récit de la "Révolution" et de ses icônes à la lumière de la condition paysanne." Nadia Haddaoui Le blog de Médiapart

Le choix du Festival

Paroles de fellahs tunisiens résistants.

Rencontre et échange

Le festival a le plaisir d’accueillir Habib Ayeb, le réalisateur du film.
Habib Ayeb est géographe et enseignant-chercheur à l'Université Paris 8. Ses domaines de recherches couvrent les problématiques liées à la souveraineté alimentaire, l’environnement, les questions paysannes, la marginalité et la pauvreté, les changements sociaux, les dynamiques et processus de résistances… Ses terrains de recherches portent principalement sur la Tunisie, l’Egypte et le Maroc.
Il s’est tourné vers le cinéma pour s’adresser à un public plus large.
"Couscous, les graines de la dignité" est son quatrième documentaire après "Sur les bords du Nil, l'eau en partage", "Fellahin" (Paysans) et "Gabès labess" (Tout va bien à Gabès).

En début de séance, La grainothèque, un court de 3’ de Mathilde Syre (réalisé dans le cadre de son projet "La vie des hauts").